Club Richelieu de Trois-Rivières | Mission
Dans le respect de ses valeurs et de sa tradition, notre Club Richelieu a pour mission de faire la promotion de la francophonie ainsi que d’être au service de la jeunesse.
Club Richelieu Trois-Rivières, francophonie, jeunesse
15964
page,page-id-15964,page-child,parent-pageid-15942,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-1.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
 

Mission

Notre Mission

Pour la jeunesse d’aujourd’hui et de demain.

Dans le respect de ses valeurs et de sa tradition, notre Club Richelieu a pour mission de faire la promotion de la francophonie ainsi que d’être au service de la jeunesse par des actions de type sociales, éducatives, culturelles, économiques ou politiques à caractère non partisan.

Cette mission contribue à l’épanouissement des individus et des collectivités.

Club Richelieu Trois-Rivières
Club Social Richelieu Trois-Rivières

Un club social «DE SERVICE»!

Le Club Richelieu est d’abord une école pour développer la personnalité de ses membres.


S’il est avant tout un club social, la façon dont se développe l’épanouissement des membres dépend d’un ensemble d’activités sociales qui sont tournées vers un objectif. Mais en même temps un certain nombre d’entre elles ont pour cadre l’assistance active et l’implication dans la vie de la communauté.

La portée de cette dimension de «service» doit cependant être bien délimitée, Le Club Richelieu est d’abord une école pour développer la personnalité de ses membres. C’est avant tout un club social fondé sur l’adhésion volontaire de ses membres et dont l’activité principale est la tenue de déjeuners ou de dîners réguliers.


Si le Club propose à ses membres des activités visant généralement à recueillir des fonds afin de venir en aide aux œuvres du milieu, ces activités ne doivent pas êtres perçues comme des entreprises cherchant constamment à grossir. Elles ne doivent pas nécessairement embrigader tous les membres.


Il faut toujours garder à l’esprit que les œuvres, dans le Richelieu, n’en sont ni le but, ni l’objectif, mais essentiellement un moyen par lequel le membre peut continuer à développer sa personnalité tout en se mettant au service de la communauté. Car le danger existe toujours de sacrifier la cohésion d’un club à la réussite d’une activité de souscription.